4866-zoom

Coco ou Coquine 1

Coco ou Coquine 2

TRISTE HISTOIRE ..
Nous nourrissons bcp de chiens abandonnés sur ce secteur qui est un haut lieu d'abandons et nous les sortons au fur et à mesure que nous trouvons des accueils ou passage métropole.
Malheureusement COCO et COQUINE n'ont pas eu cette chance et sont tjrs sur ce site d abandon, nourries bien sûr par nos bénévoles.
Ce lieu isolé est fréquenté à la nuit tombée par des personnes malveillantes et leurs chiens entraînés aux combats, tout le monde sait qu en Guadeloupe c' est une pratique tristement courante .
La semaine dernière Coquine a été retrouvé remplie de morsures et très affaiblie, elle a été recousue, soignée, même pucée vaccinée et stérilisée, mais nous lui cherchons en urgence un passage pour la métropole pour que nous puissions sortir la jeune COCO qui est très en danger sur ce lieu.


COQUINE  a 1 an environ, pèse 12 kg, très sociable et caline.
COCO est un peu plus grande, très sociable aussi mais HELP POUR ELLE .
COCO est la plus grande, noire et feu, Coquine noire masque beige, photos prises sur la plage où elles sont abandonnées, Coquine n'est pas encore blessée.
Lles 2 ont eu la queue coupée.

Coquine a vécu l'enfer.

Cette chienne vivait sur un site à l'abri des regards.

Après un signalement, des bénévoles de Copa Guadeloupe se sont relayés pour la surveiller et la nourrir.

Coquine vit dehors avec une autre chienne prénommée Coco.

Il y a quelques jours, Coquine est apparue dans un piteux état.

Elle était couverte de morsures.

Elle a été attaquée au cou, sous la gorge et au niveau de l'épaule.

Une des bénévoles raconte :
« En allant nourrir les chiens, mon mari a retrouvé Coquine, petite chienne qui avait disparue depuis une dizaine de jours. Elle semblait affamée, s'est jetée sur la nourriture.

Il a vu qu'elle avait des plaies suintantes de chaque côté de la gorge. Il ne voulait pas laisser la chienne sur place, d'autant qu'il ne pouvait pas bien inspecter les plaies.

Il a pu la porter jusqu'à la voiture et l'installer sur le siège arrière, elle est restée calme durant le voyage pour l'emmener chez le vétérinaire.

Elle n'est pas "sauvage" au contraire, elle reconnaît mon mari qui va régulièrement sur place pour nourrir et donner le vermifuge aux chiens abandonnés. Elle cherche également le contact avec les touristes, ce qui pose problème au niveau du restaurant situé non loin. »


Cécile, la présidente de Copa Guadeloupe ne tarde pas à comprendre ce qui est arrivé à la pauvre Coquine.

Elle a entendu parler de combats de chiens dans la zone, et Coquine en a fait les frais.

« Ce lieu isolé est fréquenté à la nuit tombée par des personnes malveillantes et leurs chiens entraînés aux combats, tout le monde sait qu’en Guadeloupe c’est une pratique tristement courante. »

Coquine est conduite chez le vétérinaire qui, en plus des morsures, décèle deux plaies symétriques sur le museau de Coquine.